lundi 11 février 2013

Rasta


On n'en croise pas tous les jours, et pourtant ils sont là, qui le vivent a leur façon, tantôt pour le style, pour les idées, la musique, ou par vraie conviction, mais au fait,qui sont les rastas ?
"Rasta" est le diminutif de "rastafarien". Les rastafariens sont des adeptes du mouvement rastafari.
Ce mouvement religieux et culturel est né en Jamaïque dans la première moitié du 20e siècle. Il souhaite redonner une fierté et une place digne à l’homme noir, en le détachant de l’identité coloniale et de la société occidentale, et en le rapprochant de ses racines africaines.
D’où vient le rastafari ?
Dans les années 20, le Jamaïcain Marcus Garvey (1887-1940), leader noir très populaire, lançait souvent dans ses discours une phrase qui allait marquer le lancement du mouvement rasta : "regardez vers l’Afrique, où un roi noir doit être couronné". En 1930, la prophétie de Marcus Garvey se réalisa : un nouvel empereur fut couronné en Éthiopie, Hailé Sélassié Ier (1892-1975). Son sacre fut très médiatisé, et il apparut comme un messie noir : le mouvement rastafari était né. Le mot "Rastafari" vient de "Ras Tafari Mekonnen", le nom porté par Hailé Sélassié avant son couronnement.
Hailé Sélassié Ier (1892-1975)

Dernier empereur d’Éthiopie, avant que ce pays ne devienne une dictature militaire en 1974 Hailé Sélassié était un chrétien pratiquant. Il n’a jamais confirmé les croyances rastas qui le proclamaient comme messie et il tenta de convertir les rastas à l’Église Éthiopienne Orthodoxe.
Quelles sont les croyances des rastafariens ?
Les principaux préceptes rastafariens sont les suivants : Dieu, appelé "Jah" (abréviation de Jéhovah), s’est incarné en Hailé Sélassié, empereur d’Éthiopie.
Les Africains sont les descendants des tribus d’Israël, car le roi Salomon a eu un enfant avec la reine de Saba (d’après la légende, le royaume de Saba était situé approximativement entre le Yémen et l’Éthiopie). Cet enfant, Ménélik (qui serait né vers 950 avant Jésus-Christ), fonda la dynastie éthiopienne dont descendait Hailé Sélassié. La Bible et l’Histoire ont été réécrites à l’avantage des blancs.
En réalité, Jésus n’était pas blond aux yeux bleus, il avait la peau noire, comme Moïse et comme plusieurs tribus hébraïques.
La ville de Babylone, détruite par Dieu d’après la Bible, représente la civilisation occidentale. Les noirs ont été réduits en esclavage par les blancs, comme les juifs par les Babyloniens.
Les rastas rejettent cette civilisation basée sur l’argent et le matérialisme.
L’Éthiopie est la terre promise, les rastas prônent un retour des noirs en Afrique.
Aujourd’hui, la plupart des rastafariens considèrent le retour en Afrique comme un retour spirituel qui consiste à revendiquer ses origines africaines.
Quel est le mode de vie des rastas ?
Le mode de vie rasta se réfère au voeu fait par les juifs qui se consacrent à Dieu (le "voeu de naziréat"), tel qu’il est décrit dans la Bible :
Ils ne boivent pas d’alcool : "Si un homme ou une femme entend s’acquitter d’un voeu, le voeu de naziréat (...) il s’abstiendra de vin et de boissons fermentées" (Ancien Testament, Nombres 6-2 et 6-3).
Ils sont végétariens : "Vous ne mangerez pas la chair avec son âme, c’est-à-dire le sang" (Ancien Testament, Genèse 9:4) et "Je vous donne toutes les herbes portant semence, et tous les arbres ayant des fruits portant semence : ce sera votre nourriture" (Ancien Testament, Genèse 1:29). 
Ils ne se coupent ni la barbe ni les cheveux : "le rasoir ne passera pas sur sa tête (...) il laissera croître librement sa chevelure" (Ancien Testament, Nombres 6-5). Leurs cheveux sont emmêlés naturellement ou tressés en nattes qu’on appelle des "dreadlocks", "dreads" ou "locks".
Dreadlocks 

Pour les rastas, la consommation de la marijuana (la "ganja") permet de s’élever vers Dieu. La marijuana est la drogue obtenue en faisant sécher la plante cannabis. Elle n’est utilisée que dans la pratique religieuse, et elle est fumée dans une pipe (le "chalice") ou sous la forme de cigarettes artisanales (les "spliffs").
Cannabis 

Est-ce que Bob Marley était rasta ?
Le chanteur jamaïcain Bob Marley (1945-1981) était rastafarien et faisait partie de l’organisation rasta des Douze Tribus d’Israël. Le rastafari a beaucoup marqué les textes de ses chansons. Bob Marley est devenu le chanteur de reggae le plus célèbre de l’histoire, et un prophète du mouvement rastafari. Aujourd’hui, le reggae est devenu le principal moyen d’expression de la culture rasta.
Bob Marley (1945-1981)

Que devient le mouvement rastafari aujourd’hui ?
Le rastafari n’est pas une religion fortement organisée.D’ailleurs, certains rastas ne le considèrent pas comme une religion, mais plutôt comme un mode de vie. Les trois principaux courants sont les Douze Tribus d’Israël (le plus connu), les Nyahbinghi et les Bobo Ashanti. 

Environ 10% des Jamaïcains se disent rastafariens, et il y a plus d’un million d’adeptes dans le monde.

Et un petit pour la route, les amateurs apprécieront, Yeh Man!





largement inspiré du site internet suivant

2 commentaires :

  1. Super intéressant ton article !

    Moi qui pensait connaitre un peu l'univers Rasta à travers le reggae et le "pape" de ce courant musical (Bob Marley bien sur, que j'ai eu l'honneur de voir en concert au Bourget il y a bien longtemps)je découvre des informations que je ne pouvais imaginer.

    Merci pour I Jah Man Lévi, que je considére comme un puriste et le digne héritier du mouvement...

    Ber

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A travers ce blog je compile surtout des sujets qui m’intéressent sans que je n'ai vraiment eu le temps de "creuser" restant sur une idée floue comme pour toutes les questions qu'on peut se poser.
      Du coup, j'apprend pleins de trucs en effectuant mes recherches et si ça peut faire plaisir, c'est super!

      Supprimer

Qu'en dis tu?